La Maison des Terrils (Saint-Nicolas)

0

Excursion de Capucine | Catégories : Liège, Musées | Date : 17-05-2015

Située au cœur du bassin sidérurgique liégeois, la Maison des Terrils vous emmène à la découverte d’un monde où se conjuguent le passé industriel, le rôle écologique des terrils et l’art contemporain.

La Maison des Terrils

Après la traversée des quartiers ouvriers de Tilleur et Montegnée, quelle surprise de découvrir un poumon vert de 34 hectares sur le site du Gosson ! La commune de Saint-Nicolas détient en effet le record de densité en Belgique avec 3306 habitants au km²…

La Maison des Terrils La Maison des Terrils

Le charbonnage du Gosson, fermé en 1959, avait creusé ses galeries jusqu’à 1000 mètres sous terre ! Dans les années 60 et 70, les installations furent démantelées (à l’exception du lavoir) et les deux terrils furent couverts de luzerne et exploités comme matériaux de construction des routes.

La Maison des Terrils La Maison des Terrils

Aujourd’hui, quel contraste avec ce passé industriel : le site abrite une réserve naturelle, un centre de revalidation des oiseaux, un jardin pédagogique. Il est traversé par un chemin de grandes randonnées et par le RaVEL en provenance de Liers.

La visite commence avec la salle des pendus, où sont évoqués le passé minier de la région et les conditions de vie des travailleurs belges, puis immigrés.

La Maison des Terrils La Maison des Terrils

Munis d’une carte, nous partons ensuite à l’assaut des deux terrils. Le Gosson 2, juste derrière le centre, vous donne une vue impressionnante sur la vallée de la Meuse.

La Maison des Terrils

Le terrain est entretenu par des moutons, afin de maintenir un biotope propice à certaines espèces de papillons et d’oiseaux. Florine est toute contente d’observer un « azuré frêle » et un « petit nacré ».

La Maison des Terrils

La Maison des Terrils

En revenant à la Maison des Terrils par le RaVEL, nous découvrons des sculptures contemporaines en bois et de l’art éphémère (tricot sur les arbres).

La Maison des Terrils La Maison des Terrils

Sur l’autre terril et sur l’esplanade, ce sont des œuvres en acier corten, comme ce criquet géant aux ailes bleues (selon la couleur du ciel) et ces courbes évoquent l’étançonnage dans les galeries de mine.

La Maison des Terrils

En pratique :

Pour la visite, je vous conseille de choisir un jour ensoleillé (pour les papillons) et de vous munir de bottines de marche.

Le dossier pédagogique (disponible sur le site) permet de bien préparer la visite, tant sur le plan historique que pour découvrir les espèces naturelles à observer sur les terrils.

La Maison des Terrils La Maison des Terrils

Plus d’informations sur http://www.paysdesterrils.eu

Autres excursions susceptibles de vous intéresser :




Cet article vous a plu ?


Partagez-le sur Facebook ou sur Twitter ou laissez-moi un commentaire !

Ne manquez pas nos prochaines excursions. Abonnez-vous !


    

Laissez un commentaire

N'oubliez pas de recopier le code anti-spam ci-dessous
(4 lettres ou chiffres) avant de cliquer sur "Submit"

*