A la découverte du Domaine de Bokrijk (Genk)

2

Excursion de Capucine | Catégories : Anvers et Limbourg, Parcs d'attraction | Date : 15-09-2011

A la découverte du Domaine de Bokrijk (Genk)
Le Domaine de Bokrijk est un peu l’équivalent flamand du Fourneaux ???????? : un grand domaine (près de 500 hectares), un écomusée rassemblant d’anciennes maisons paysannes, des animations assurées par des personnages d’époque.
Ne disposant que d’une documentation en néerlandais, nous avons mis un peu de temps à comprendre que le domaine de Bokrijk est constitué en fait de 3 villages, chacun représentant une région : la Campine, la Hesbaye flamande et les Polders de Flandre occidentale et orientale.
Plusieurs itinéraires permettent de visiter le site : un circuit pour les enfants de 3 à 7 ans, un itinéraire « nature », un chemin découverte et même un parcours pour les fans du film « De vijfde boog » (totalement inconnu en Wallonie).
Nous nous sommes surtout inspirés des deux premiers circuits, découvrant au gré de nos envies (et des rencontres) les multiples facettes de Bokrijk:
– ses bâtiments reconstruits pierre par pierre : maisons, fermes, moulins, église, chapelles,…)
– ses personnages historiques comme le maréchal-ferrand et surtout Valère, notre paysan du XVIème siècle, passionné par l’histoire du domaine et intarrissable pour vous raconter (en 4 langues !) les anecdotes, des plantes sauvages à mettre dans les sabots (artemisia vulgaris) à la confiture de nèfles…
– ses animaux domestiques (ânes, moutons, lapins, chevaux de trait,…)
– ses jeux à l’ancienne pour les grands, et l’ancêtre du trotteur testé par Florine
– ses beaux potagers, du jardin des plantes médicinales au potager sauvage de Valère, en passant par de remarquables jardins pleins de fleurs
– son école avec la « très méééchante » institutrice, qui a passé les 3/4 de la visite à nous faire tester les châtiments corporels…
Et surtout, un accueil très gentil, le plus souvent en français, tout au long de notre parcours dans le parc. Ce qui compense grandement le manque de documentation dans notre langue !

Le Domaine de Bokrijk est un peu l’équivalent flamand du Fourneau Saint Michel : un grand domaine (près de 500 hectares), un écomusée rassemblant d’anciennes maisons paysannes, des animations assurées par des personnages d’époque.

Bokrijk

Plusieurs itinéraires permettent de visiter le site : un circuit pour les enfants de 3 à 7 ans, un itinéraire « nature », un chemin découverte et même un parcours pour les fans du film « De vijfde boog » (totalement inconnu en Wallonie).

Ne disposant que d’une documentation en néerlandais, nous avons mis un peu de temps à comprendre que le domaine de Bokrijk est constitué en fait de 3 villages, chacun représentant une région : la Campine, la Hesbaye flamande et les Polders de Flandre occidentale et orientale.

Bokrijk Bokrijk : moudre les grains de moutarde avec un boulet de canon

Nous nous sommes surtout concentrés sur la partie campinoise, découvrant  les multiples facettes de Bokrijk au gré de nos envies, des activités et des rencontres :

Bokrijk

Bokrijk : le moulin à eau

– ses bâtiments reconstruits pierre par pierre : maisons, fermes, moulins, église, chapelles,…)

Bokrijk Bokrijk

– ses personnages historiques comme le maréchal-ferrand et surtout Valère, notre paysan du XVIème siècle, passionné par l’histoire du domaine et intarrissable pour vous raconter (en 4 langues !) les anecdotes, des plantes sauvages à mettre dans les sabots (artemisia vulgaris) à la confiture de nèfles…

bokrijk bokrijk

– ses animaux domestiques (ânes, moutons, lapins, chevaux de trait,…)

bokrijk bokrijk

– ses jeux à l’ancienne pour les grands, et l’ancêtre du trotteur testé par Florine

bokrijk bokrijk

– ses potagers : chaque maisonnette a le sien, du jardin sauvage de Valère au potager fleuri de Hesbaye, en passant par le grand jardin des plantes médicinales

Bokrijk : l'école à l'ancienne Bokrijk : l'école à l'ancienne

– son école avec la « très méééchante » institutrice, qui a passé les 3/4 de la visite à nous faire tester les châtiments corporels…

Bokrijk : le magasin de bonbons Bokrijk

Et surtout, un accueil très gentil, le plus souvent en français, tout au long de notre parcours dans le parc. Ce qui compense grandement le manque de documentation dans notre langue !

bokrijk bokrijk

bokrijk

Ne partons pas sans un salut au château de Bokrijk, qui a vu naître le grand-père de Nicolas !

Château de Bokrijk

Autres excursions susceptibles de vous intéresser :




Cet article vous a plu ?


Partagez-le sur Facebook ou sur Twitter ou laissez-moi un commentaire !

Ne manquez pas nos prochaines excursions. Abonnez-vous !


    

Commentaires (2)

L’exacte adresse pour envoyé les donneés de la famile de Meeus properitares de Bokrijk depuis 1895

Sincerement Valere

Bonjour,
n’y a-t-il aucune possibilité de se restaurer au domaine de Bokrijk? ( petite restauration ou autre
Merci de votre réponse

Laissez un commentaire

N'oubliez pas de recopier le code anti-spam ci-dessous
(4 lettres ou chiffres) avant de cliquer sur "Submit"

*