Promenade féerique dans la vallée de la Hoëgne

0

Excursion de Capucine | Catégories : Liège, Promenades | Date : 12-11-2016

Considérée comme « une des plus belles vallées de Belgique », la Hoëgne offre des promenades féeriques, en particulier quand le soleil d’automne transforme en or les feuillages des hêtres et des chênes.

Vallée de la Hoëgne en automne

On peut y parcourir une boucle de 8 km A/R de Belheid à Hockai ou randonner en boucle sur 16 km (ou même 27 km) pour découvrir aussi les vallées de la Sawe et du ruisseau de Bilisse.

C’est un peu par hasard, grâce au Topo-Guide des Randonnées en boucle en Province de Liège, que j’ai découvert « la balade des ruisseaux » (RB6) autour du village de Solwaster, dans la région de Jalhay, au sud de Verviers.

Vallée de la Hoëgne en automne

Le départ des promenades se fait au pont de Belheid, près de Sart. Une petite route mène à un parking dans les bois, auquel on accède en passant la Hoëgne à gué. Attention, le site est fort fréquenté le week-end et le parking peut se transformer en champ de boue.

Vallée de la Hoëgne en automne Vallée de la Hoëgne en automne

Le sentier passe sous une arche en bois et remonte vers l’amont du ruisseau, en direction de Hockai. Très bien aménagé, il emprunte diverses passerelles en bois et des caillebotis dans les passages délicats.

Vallée de la Hoëgne en automne Vallée de la Hoëgne en automne

Le bruit de l’eau accompagne le marcheur et des photographes, nombreux, tentent de saisir une cascade, un champignon ou simplement la lumière, magique.

Vallée de la Hoëgne en automne

Un kilomètre avant la Passerelle du Centenaire, on peut grimper sur la gauche jusqu’à un belvédère aménagé dans un joli pavillon de bois. Pause ensoleillée sur les rochers d’où l’on domine l’étroite vallée. On entend encore le bruit de l’eau tant l’endroit est calme et sauvage.

Vallée de la Hoëgne en automne

Redescendez ensuite dans la vallée et continuez jusqu’au pont du Cinquantenaire : les plus jolies cascades sont dans cette partie de la balade. A la passerelle, vous pouvez rentrer par une ancienne voie ferrée, qui domine la vallée, par la rive opposée à celle de l’aller.

Vallée de la Hoëgne en automne Vallée de la Hoëgne en automne

Si vous suivez plutôt le topo-guide et la randonnée en boucle (RB6), vous gagnerez les crêtes du côté du belvédère et retrouverez le GR573 qui décrit une large boucle autour du hameau de Solwaster.

Vallée de la Hoëgne en automne Vallée de la Hoëgne en automne

Belle grimpette au Rocher de Bilisse, au-dessus d’un ruisseau qui dégringole de la colline sur des rochers couverts de mousse. Un large chemin mène à la Sawe, rivière aux nombreux lieux de légende, qui se jette dans la Hoëgne près de Solwaster.

Vallée de la Hoëgne en automne

On retrouve alors la ravissante vallée boisée du début de la balade, avec des vues plus larges, en hauteur, jusqu’au Moulin Thorez où un dernier chemin, un peu triste mais très court, ramène au point de départ.

Le site doit également être magique en été pour se baigner dans les « piscines naturelles » entre Solwaster et le Moulin Thorez.

Vallée de la Hoëgne en automne Vallée de la Hoëgne en automne

Le topo-guide propose deux boucles supplémentaires, le long de la Sawe et vers Charneux, mais je me suis limitée à l’itinéraire « de base » plus la boucle vers le Pont du Centenaire, une pure merveille.

Autres excursions susceptibles de vous intéresser :




Cet article vous a plu ?


Partagez-le sur Facebook ou sur Twitter ou laissez-moi un commentaire !

Ne manquez pas nos prochaines excursions. Abonnez-vous !


    

Laissez un commentaire

N'oubliez pas de recopier le code anti-spam ci-dessous
(4 lettres ou chiffres) avant de cliquer sur "Submit"

*