Randonnée entre Angleur et Esneux (17 km)

2

Excursion de Capucine | Catégories : Liège, Promenades | Date : 25-10-2017

Voici une très belle randonnée qui passe par des bois magnifiques, sans la moindre portion de route, et facile d’accès en train. Il faut juste prévoir de bonnes chaussures et un casse-croûte car l’itinéraire est assez long.

Randonnée entre Angleur et Esneux

Nous avons suivi le chemin entre les gares d’Angleur et d’Esneux par une belle après-midi d’automne. Le chemin est très bien balisé, avec les coquilles typiques des Chemins de Saint Jacques de Compostelle en Belgique et les balises rouges et blanches des sentiers de Grande Randonnée (GR5 puis GR57).

Randonnée entre Angleur et Esneux Randonnée entre Angleur et Esneux

A la sortie de la gare d’Angleur, on prend la rue de la Vaussale où l’on repère la première coquille. Cette rue se prolonge par la rue des Coudriers. En face, un sentier grimpe dans les bois, que l’on ne quittera plus jusqu’à Esneux.

Randonnée entre Angleur et Esneux

On s’élève rapidement au-dessus de la ville. L’itinéraire comporte de beaux panoramas sur Kinkempois, Chênée, Embourg, pour terminer par le « clou du spectacle » à la Roche aux Faucons, en surplomb de l’Ourthe près d’Esneux.

Randonnée entre Angleur et Esneux

Après la traversée du Bois Saint Jacques, voici le domaine du Sart Tilman, avec des arbres remarquables.

Randonnée entre Angleur et Esneux Randonnée entre Angleur et Esneux

Les bâtiments de l’université sont très discrets, et des sculptures sont disséminées dans les clairières au détour du chemin. Le Sart Tilman est un vrai musée en plein air qui mérite à lui seul une visite.

Randonnée entre Angleur et Esneux

Après un terrain de golf et la ferme de Nomont, le chemin traverse une route et devient un sentier de crête jusqu’au splendide panorama de la Roche aux Faucons, au-dessus de l’Ourthe.

Randonnée entre Angleur et Esneux

Seul bémol, à la Roche aux Faucons, nous pensions être tout près de l’arrivée, mais il reste encore 5 ou 6 kilomètres jusqu’à la gare d’Esneux.

Randonnée entre Angleur et Esneux

Il faut redescendre à travers bois puis longer la rivière. On débouche sur la route Seraing-Esneux et on traverse le pont.

Randonnée entre Angleur et Esneux Randonnée entre Angleur et Esneux

La petite ville d’Esneux est parfaite pour l’arrivée des randonneurs : des bars, des restaurants, des commerces bref, tout pour reprendre des forces après cette belle randonnée.

Et pour terminer, voici une vidéo sur les Chemins de Saint Jacques de Compostelle en Belgique tournée le long de l’itinéraire

En pratique :

  • Départ de la gare d’Angleur (plusieurs trains par heure au départ de Liège-Guillemins)
  • Suivre le GR5 jusqu’à la ferme de Nomont
  • Suivre ensuite le GR57 jusque Esneux
  • Retour de la gare d’Esneux (un train par heure en semaine, toutes les deux heures le WE)
  • Longueur de la randonnée : 15 km selon le topo-guide, 20 km selon mon téléphone

Autres excursions susceptibles de vous intéresser :




Cet article vous a plu ?


Partagez-le sur Facebook ou sur Twitter ou laissez-moi un commentaire !

Ne manquez pas nos prochaines excursions. Abonnez-vous !


    

Commentaires (2)

Bonjour,
La balade entre Angleur et Esneux suit le sentier GR 57 de la vallée de l’Ourthe en commun avec le sentier de Saint Jacques de Compostelle.
Jadis un sentier fut balisé avant 1914 reliant Liège à Esneux par le tracé actuel emprunté par le GR 57.
Ce sentier allait jusqu’à Malmédy en suivant les vallées de l’Ourthe et de l’Amblève.
C’était à l’époque du Vieux Liège sous la collaboration de Charles Comhaire. Après 1930, le touring club de belgique a créé des sentiers touristiques à travers toute la Wallonie comme le sentier de l’Ourthe partant d’Angleur vers Tilff, Esneux jusqu’au Grand-Duché de Luxembourg en suivant toute la vallée de l’Ourthe.
Un pionnier de la randonnée pédestre en Europe fut Maurice Cosyn ayant donné l’impulsion au tourisme pédestre en France tout d’abord au touring club de France et puis aux sentiers de grande randonnée.
Les bois de kinkempois et de son départ jadis du château de verdure d’Angleur était bien connu fin des années 1800…des nombreux liégeois et décrit.
Le touring club de belgique y avait aménagé le premier belvédère dans ces bois où lors de son inauguration internationale était le point de départ de l’aventure pédestre européenne par la présence de nombreux responsables touristiques et du monde pédestre venus de l’étranger.
Le sentier tcb de l’Ourthe est était le point de départ des sentiers ou chemins de longues distances.
Cela fait partie de l’historique de la randonnée pédestre souvent méconnue.
Bonne découverte des sentiers pédestres.
Jean-Pierre.

Merci Jean-Pierre pour cet éclairage très intéressant :-)

Laissez un commentaire

N'oubliez pas de recopier le code anti-spam ci-dessous
(4 lettres ou chiffres) avant de cliquer sur "Submit"

*